27-08-07

Les bienfaits de l'amitié entre femmes

Elle s'appelle Oxytocine. C'est une hormone secrétée par l'homme et la femme lors de l'orgasme mais c'est aussi une hormone produite lors de l'accouchement ou de la lactation. Enfin et c'est ce qui m'a intéressée, le cerveau féminin déclenche la production d'oxytocine lors de situations de stress. Plus de détails sur l'étude sur http://www.womenspeak.com/rel_womcool.php

L'oxytocine ainsi libérée semblerait entraver le réflexe de combat ou de fuite chez la femme et la pousser au contraire à protéger les enfants et à se rassembler. Une fois entourée d'autres femmes la production de cette hormone continuerait à se maintenir occasionnant ainsi un effet apaisant. Ce n'est pas le cas de l'homme dont la testostérone, produite en grande quantité lors de stress intense, aurait pour conséquence de réduire les effets de l'oxytocine.

En bref, l'amitié entre femmes auraient un effet bénéfique sur notre santé. Personnellement je me suis déjà demandée maintes fois pourquoi j'avais besoin si souvent de me retrouver avec mes amies. Ceci pourrait être une explication.

Valérie Janssens

17:40 Gepost door Barbara Dessers in Gender | Permalink | Commentaren (2) | Tags: valerie janssens, amitie entre femmes, oxytocin, stress |  Facebook |

Commentaren

The background article is very interesting. Considering that at a certain moment they realised that most of stress research was done on males (!!! why was that? As if they represent 90% of humanity)it was almost by accident that they discovered the female side of the story, the workings of oxytocine.
Can you imagine how many other research maybe only focusses on men and therefor neglects the findings that may be done in women. How many accidental findings are NOT done because maybe we still live in a 'men's' world?

Gepost door: sodade | 28-08-07

Merci Valérie pour ce post, c'est vraiment très intéressant!! C'est même peut-être un élément dont il faut tenir compte quand on gère une équipe ...

Gepost door: Marina Aubert | 28-08-07

De commentaren zijn gesloten.