05-12-07

Allo la terre ? Ici Vénus...

Peut-être avez-vous déjà eu la chance de découvrir l'adaptation théâtrale du célèbre best-seller "Les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus". Si ce n'est pas le cas, je vous la conseille vivement.

L'interprétation de Paul Dewandre y est tout simplement hilarante !

Et puis le sujet... Ah le sujet... Le rapport entre les hommes et les femmes... Les relations de couple...

Dans cette pièce, Paul Dewandre nous démontre "par A + B" à quel point nous sommes différents. Deux planètes, à l'opposé l'une de l'autre.

Écoutez plutôt...

Nous, les Ladies, nous sommes comparables à des jardins. Et que fait-on avec son jardin, Messieurs ? On l'ENTRETIENT ! Quotidiennement. JOUR APRES JOUR. Arroser les plantations, choisir un tuteur, combattre les pucerons, préparer l'hivernage, ... Un jardin non entretenu est un jardin... mort ! Idem pour nous. Un petit bisou par ci, une petite attention par là, et le tour est joué ;)

Que dire des Messieurs ? Et bien, ceux-ci peuvent être comparés à... des phoques (oui, je sais, c'est moins valorisant qu'un jardin, mais ce n'est qu'une image après tout). Et qu'est-ce qui rend heureux un phoque ? Je vous le donne en mille, Mesdames : du bon gros poisson bien frais ! Les poissons de nos hommes à nous, ce sont les compliments, les paroles élogieuses, les congratulations. Oh, comme tu es beau, comme tu es fort, comme tu es généreux, et ceteri, et cetera.

Un exemple concret à présent, histoire d'illustrer la galaxie qui sépare Martiens et Vénusiennes. Prenons une scène de la vie quotidienne : le passage d'aspirateur. En bon jardin, la femme attendra de son compagnon qu'il lui donne un coup de main, qu'il l'aide d'une manière ou d'une autre. L'homme, au contraire, appréciera de sa moitié un mot d'encouragement soulignant sa force, sa gentillesse et/ou sa serviabilité.

Le scénario catastrophe ? Agir avec l'autre comme vous aimeriez qu'il agisse avec vous. Messieurs, par pitié, évitez de vous extasier sur notre musculature alors que nous nous contorsionnons pour passer sous le canapé. Mesdames, please, retenons-nous de lui arracher des mains l'aspirateur sous prétexte que "c'est beaucoup trop fatiguant, voyons !".

Des exemples comme celui-là, Paul Dewandre en cite beaucoup dans "Les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus". Tous plus drôles (et réalistes) les uns que les autres.

Les places se vendent comme des petits pains, paraît-il. Renseignez-vous dès maintenant.

Et vous, dites-moi, de quelle planète êtes-vous ? ;)

Julie Opstaele

http://tousurles.skynetblogs.be 

 

mars_et_venus_full_big

15:58 Gepost door Julie Opstaele in Practical | Permalink | Commentaren (9) | Tags: julie opstaele, hommes femmes mode d emploi, theatre |  Facebook |

Commentaren

- Chérie, il y a un phoque dans le jardin !
- hu ?
- Dis tu m'écoutes ?
- mais ouiiiiiiiii ...
- Alors répète ce que je viens de dire ...!
- ...

Gepost door: davanlo | 05-12-07

Ben... Je suis de Sirius bien sur... quelle drôle de question... :-)

Gepost door: syrius | 05-12-07

J'adore le jardin. Elles se taisent, elles, les fleurs !

Gepost door: biglodion | 05-12-07

merci rire fait tjs bcp de bien
et cela a été le cas en lisant le billet.
Dommage. Je ne serai peut-être pas à Bruxelles au moment du spectacle.

Gepost door: Francine | 05-12-07

il passe aussi à Paris! et au fait çà me donne une idée de cadeau pour Noeêl çà pour mon fils et sa femme qui y vivent que sinon ils s'encroutent devant la télé.
Le livre est trés bien puis il y a une suite dont j'ai oublié le titre et qui est nettement moins bon, du moins ce fut mon sentiment mais c'est souvent comme çà quand tu as aimé un 1° bouquin.
bonne soirée Julie!

Gepost door: mimi | 05-12-07

Héhéhé J'ai fait un post la dessus aussi ;-)))

Gepost door: Yves | 06-12-07

euh je passe pas l'aspirateur, je ne nettoie pas à l'eau....je suis dans le jardin et pourtant je suis une bonne femme ....j'ai peut-etre de la chance mais autrement eut été pour moi inconcevable....pas de foot non plus !!!!! lollll
ouf..... oui, je suis bien de phoqueland.....

Gepost door: nays | 06-12-07

Euh, moi j'viens d'Saint-Lô QU'est-ce que c'est que ces histoire. Pfuit ! Des phoques ? Pourquoi pas ! Avec du sel et bien cuits ? Des fleurs ? Des jardins ? Pfuit ! Un coup de harpon et un coup de chlorate dessus et plus personne m'emm****** Non mais ! ;o)

Gepost door: EOS 1 D | 13-12-07

Des phoques? Bon, elles sont peut-être un peu plus attentives et drôles que les hommes, je dirais plutôt que les hommes sont comme les requins, toujours à la recherche du poisson plus grand à avaler.

Gepost door: pages de jeux | 20-01-09

De commentaren zijn gesloten.